VASES BELIERS, DUC D’AUMONT

IMG_3465IMG_3465IMG_3465

PAIRE DE VASES EN FORME D’AMPHORE

MARBRE CIPOLIN, BRONZE CISELE ET DORE

EPOQUE LOUIS XVI, FRANCE

H: 40,5 cm Diamètre: 26 cm.

 

IMG_3845

Le marbre cipolin est une variété de marbre utilisée par les Romains. Le nom moderne correspond en latin à marmor carystium (c.-à.-d. « marbre de Karystos »).

220px-MarmoCipollino_FustoBasMassenzioRoma.jpg

Il était extrait de nombreuses carrières situées sur la côte sud-occidentale de l’île d’Eubée, en Grèce, entre l’actuelle cité de Styra et Karystos. Certaines de ces carrières antiques conservent des cavités d’extraction longues de plus de 100 m.

A la fin du règne de Louis XVI, on constate un véritable engouement pour ce type de minéraux possédant d’épaisses nervures ondulées vert, tendant au bleuté et traversé par d’épaisses couches de mica blanches. On sait le succès qu’eurent ainsi le porphyre d’Egypte, les marbres d’Italie, le jaspe, l’agate, la malachite, le lapis-lazuli, ou bien sur le cipolin dans la fabrication d’objets montés.

IMG_3841

C’est dans ce contexte que fut élaborée notre paire de vases. Le vocabulaire ornemental est tout à fait caractéristique du gôut néoclassique de la fin du règne de Louis XVI. Dans la forme en amphore du cipolin, on remarquera la référence à l’antique.

IMG_3843

Pour ce qui est de l’ornementation métallique, on notera le cercle perlé et les têtes de béliers caractéristique de la fin du règne de Louis XVI.

IMG_3848

On connait une autre paire de vases du même modèle, réalisée en serpentine avec des bronzes dorés par Pierre Gouthière, qui appartenait au Duc D’Aumont.

Musée du Louvre ( inv.OA 5179 )

Louis-Marie-Augustin, cinquième duc D’Aumont, né en 1709, premier gentilhomme de la Chambre du Roi depuis 1723, occupe une place particulière dans l’histoire du bronze français. Grand collectionneur d’objets en marbre et porphyre antiques et de vases en porcelaine, il les fit orner de montures magnifiques par Pierre Gouthière ( 1732-1813 ), maître ciseleur doreur en 1758, conçues avec la collaboration de l’architecte François-Joseph Belanger. Le ciseleur travailla une dizaine d’années pour le Duc. Le Duc d’Aumont mourut dans son hôtel de la place Louis XV le 14 avril 1782.

Veuillez nous contacter pour recevoir la suite de la notice et le prix.

8eef903064c214552c4b62037cb361c0.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s