NAVETTE EN PORPHYRE

IMG_3465IMG_3465

NAVETTE EN PORPHYRE MONTE EN BRONZE DORE

Paris, vers 1785-1790

Largeur: 27 cm Hauteur: 13,5 cm

La monture est en bronze ciselé et doré. La coupe fut probablement exécutée dans l’atelier de vases en pierres dures établi à l’instigation du Duc D’Aumont, grand collectionneur, premier gentilhomme de la Chambre du Roi, à l’hôtel des Menus – Plaisirs.

De forme navette moulée flanquée de deux poignées sur le bord , sur une base carrée en bronze ciselé et doré.

IMG_3600

IMG_3597.JPG

A la fin du règne de Louis XVI, on constate un véritable engouement pour les pierres dures ou fines, les marbres et roches montées en bronze.

Le néo-classicisme remit à la mode les vases en pierres dures qui, après avoir fait l’objet de grandes collections au XVIè et XVIIè siècles, avaient été délaissés. Les objets les plus précieux sont suivis d’une collection à l’autre. On sait le succès qu’eurent ainsi le porphyre, les marbres d’Italie,les granites, le jaspe, l’agate.

IMG_3598.JPG

Louis XVI cherche à remédier aux exportations de capitaux que ce commerce entraine en développant des carrière en France et en ouvrant à Paris un magasin ou dépôt des ouvrages en roches, composées de granits, jaspes et porphyres; les pierres sont taillées en Lorraine dans des formes les plus pures, puisées dans l’antique.

C’est surement dans ce contexte que fut élaborée notre coupe.

Le vocabulaire ornemental utilisé est tout à fait caractéristique du gout néo-classique de la fin du règne de Louis XVI .

img_3596.jpg

Veuillez nous contacter pour recevoir la suite de la notice et le prix.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s