VESTALE, CHATEAU DE VERSAILLES

cropped-img_34653.jpg

 VESTALE

BISCUIT DE PORCELAINE DURE, 1er GRANDEUR

MANUFACTURE DE SEVRES, VERS 1787

BOIZOT SIMON LOUIS (1738 – 1809) ET LE RICHE JOSSE-FRANCOIS-JOSEPH (1738 – 1812)

SOCLE EN BOIS PEINT A L’IMITATION DU MARBRE

HAUTEUR: 36,2 cm

IMG_5207.jpg

Le modèle de ce biscuit est attribué à Boizot.

 

 

Louis XVI fut un grand collectionneur de biscuits, d’ailleurs le chateau de Versailles poursuit la reconstitution de sa collection de biscuits. Il y aurait une forte présomption d’une présentation des statuettes de Vestales à la veille de la Révolution, dans le salon des jeux de Louis XVI.

 

La manufacture de Sèvres s’intéressa au thème de la vestale en buste ou en pied. Les modèles de ces biscuits sont attribués à Boizot. Ce dernier réalisa vers 1787 deux biscuits en paire: une figure de vestale et son pendant Tucia, pièces que l’on connait en deux grandeurs, 38 et 27 cm.

Madame Elisabeth et Louis XVI se portèrent acquéreur des premiers exemplaires en décembre 1788. Louis XVI acheta ainsi de son côté une paire de figures de 1ere grandeur (72 livres chacune) et également une vestale en 2ème grandeur (42 livres). Ces figurines sont rares: les registres de la manufacture ne mentionnent pas plus de 3 ou 4 exemplaires en 1ère grandeur et 5 ou 6 exemplaires en 2ème grandeur avant la Révolution.

Dès les années 1750, la Manufacture produit des sculptures (figures et groupes) destinées au décor des tables. Par goût de la symétrie dans l’ ornement des riches appartements, les figures sont créés par paire et les groupes par trois.

Ces figures en biscuits seront offertes comme présents diplomatiques par les rois Louis XV et Louis XVI pour montrer au monde le raffinement des arts décoratifs et du goût français et prouver la supériorité des savoir-faire de Sèvres.

Louis-Simon BOIZOT, né à Paris le 9 octobre 1743 et mort dans la même ville le 10 mars 1809, est un sculpteur néo classique français.

Fils du peintre Antoine Boizot et frère aîné de la graveuse Marie-Louise Adélaide Boizot, Louis-Simon Boizot est l’élève du sculpteur Michel-Ange Slodtz lorsqu’il remporte, en 1762, le premier prix de Rome en sculpture sur le thème de La Mort de Germanicus. Il intègre alors l’école royale des élèves protégés. Ce succès lui permettra également de partir pour Rome en 1765 où il séjournera pendant cinq ans à l’Académie de France Agréé par l’Académie dès son retour en France, il ne devient toutefois académicien qu’en 1778 avec une statue de Meléagre. Dès 1773, il exposa au Salon.

Il est nommé professeur à l’Ecole des beaux-arts le 21 décembre 1805, et sera remplacé par Philippe-Laurent Roland en 1809 et membre de l’Institut.

Hormis des commandes impériales de Catherine II de Russie alors qu’il se trouvait à Rome, Boizot travailla majoritairement pour la capitale française en créant principalement des décors sculptés pour des bâtiments publics tels que le palais Bourbon (1772), l’église Sainte-Geneviève (1776-1777) ou l’église Saint-Sulpice (1777-1787).

En 1783, le comte d’Angiviller lui demanda, dans le cadre de la série de portraits des « Grands Hommes », une statue de Racine. La reine Marie-Antoinette lui commanda entre autres deux bustes : l’un de Louis xvi, l’autre de son frère l’empereur d’Autriche Joseph II.

Boizot acquit toutefois une notoriété certaine lorsqu’il succéda, en 1774, en remplacement du sculpteur Falconnet à la tête des ateliers de sculptures de la Manufacture de Sèvres. Jusqu’en 1785, il créa de petits modèles allégoriques selon les nouveaux canons néo-classiques qui tranchaient avec la tradition élégante et gracieuse qui prévalait jusqu’alors.

Josse-François-Joseph LE RICHE est né à Mons en 1741  et mort en 1812.

Sculpteur français, élève de Falconet, Le Riche entre à la Manufacture de Sèvres en 1757 où il fut chef de l’atelier de Sculpture jusqu’en 1801.

Il réalise de nombreuses statuettes en terre cuite et en biscuit de porcelaine, souvent sous la direction de Louis-Simon Boizot.

Veuillez-nous contacter.

 

IMG_5214.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s