LAMPE JAPONISME

 

STATUETTE D’UN PERSONNAGE DE THEATRE ACCOMPAGNE D’UN ENFANT JOUANT DU TAMBOURIN MONTE EN LAMPE.

PORCELAINE IMARI, JAPON PERIODE MEIJI FIN XIXème SIECLE

BASE EN BRONZE DORE, FRANCE FIN XIXème SIECLE

HAUTEUR: 24 cm (Statuette)

IMG_0184.jpeg

La porcelaine japonaise se caractérise par des décors d’une grande sobriété, une pâte est très lisse et très dure, et des couvertes parfaites dépourvues de défauts. A partir de 1672, les fours de la région d’Arita adoptèrent les techniques de décors peints en émaux sous couverte. Les pièces parviennent en Europe sous le nom d’Imari, nom du port à partir duquel elles étaient acheminées vers le marché intérieur et extérieur. On distingue trois types d’Imari : les «trois couleurs» dits sansai, les «cinq couleurs» dits gosai et le décor de brocard dit nishiki-de. Arita devint, grâce à la nouvelle argile de Chine, un important centre de céramique. Les porcelaines japonaises bleu et blanc des fours d’Arita furent une source d’approvisionnement importante de céramique au moment où la Chine ne produisait plus de porcelaines à cause des troubles intérieurs. La production de bleu et blanc et de porcelaines à décor polychrome connut un essor considérable, stimulée par la demande de l’étranger et en particulier de l’Europe.
Certaines porcelaines étaient fabriquées pour les nobles, dans des fours qui leur appartenaient, pour leur usage personnel. Ces porcelaines étaient d’une grande qualité technique et artistique.

IMG_0181.jpeg

IMG_0179.jpeg

IMG_0182.jpeg

IMG_0183.jpeg

Veuillez nous contacter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s